Services

Services médicaux
IncontiLase et IntimaLase (Traitement vaginal) au laser Fotona

Ce sont des traitements au laser non chirurgicaux pour soigner l’incontinence urinaire d’effort, le syndrome de relâchement vaginal et l’atrophie vaginale.

Ce sont des traitements au laser non chirurgicaux pour soigner l’incontinence urinaire d’effort, le syndrome de relâchement vaginal et l’atrophie vaginale.

 

Comment fonctionnent les traitements?

Le laser repose sur l’effet photo-thermique généré sur le collagène présent à la fois sur les parois vaginales et l’urètre, et stimule le remodelage et la synthèse de nouvelles fibres de collagène. Le résultat permet d’épaissir et de resserrer les parois du vagin et de l’urètre, afin de réduire l’atrophie et d’empêcher les fuites urinaires.

Cette opération simple de 15 à 20 minutes, non-chirurgicale s’avère très efficace, indolore et sans danger. Un outil spécial, semblable à un spéculum utilisé lors d’un frottis, est inséré à l’intérieur du vagin. L’ensemble de la région vaginale est traité à l’aide d’un petit embout à main qui diffuse de courtes pulsions de laser.

Post traitement…

Vous pouvez sortir dès la fin du traitement en clinique et poursuivre vos activités quotidiennes. Il est possible de ressentir une sensibilité minimale après l’opération et d’avoir des pertes transparentes pendant 2-3 jours. Il est recommandé d’éviter les relations sexuelles pendant 1 semaine après l’intervention.

 

Incontinence urinaire d’effort.

De quoi s’agit-il?

L’incontinence urinaire d’effort est un problème courant chez les femmes, qui provoque une fuite d’urine involontaire lors d’une toux, d’un rire, d’un effort physique tel que la course ou la montée d’escalier.

Quel en sont les causes?

La fuite involontaire d’urine est dû à l’affaiblissement du mécanisme de fermeture du canal de l’urètre, résultant de changements au niveau de la région du plancher pelvien. Les principaux facteurs qui contribuent à l’incontinence urinaire d’effort sont l’accouchement par voie vaginale, l’obésité et le vieillissement.

 

Relâchement et atrophie vaginaux.

De quoi s’agit-il?

Le syndrome de relâchement vaginal se traduit par une laxité des parois vaginales. Cela peut entraîner une diminution des frottements et une perte de plaisir sexuel à la fois pour la femme et son partenaire. L’atrophie vaginale de manifeste par l’amincissement des parois vaginales, qui survient fréquemment après la ménopause et est associée à la sécheresse vaginale.